lundi, septembre 01, 2008

Le gouvernement québécois attaqué en justice par la FACIL !

La FACIL, association québécoise à but non lucratif, dont le but est de promouvoir le logiciel libre, a décidé de dénoncer les pratiques du gouvernement québécois pour l'achat de logiciels pour son administration publique. Pour la FACIL, le gouvernement québécois priviligie les logiciels propriétaires et notamment ceux de Microsoft au détriment des logiciels libres en omettant de passer des appels d'offre pour l'achat de ces logiciels. Elle a déposé une requête auprès de la Cour Supérieure du Québec pour faire cesser ces pratiques qu'elle jugent contraires aux lois québécoises et à l'intérêt du Quebec.
Cette action en justice a été faite le 15 juillet et rendue publique le 27 août par la FACIL.
En fait, les acheteurs gouvernementaux utiliseraient une exception dans la législation provinciale permettant d'acheter directement à des vendeurs quand il n'y a pas d'autres options disponibles.
Selon la FACIL, le gouvernement québécois aurait dépensé 25 millions de dollards en logiciels Microsoft de février à juin 2008. De plus, il estime que le gouvernement québécois dépense plus de 80 millions de dollards par an en paiement de licenses uniquement pour Microsft Vista !
Pour l'instant le gouvernement québécois n'a pas réagit !

Pour en savoir plus, vous pouvez lire le communiqué officiel de la FACIL avec toutes les documents et explications disponibles, ou cet article sur cbc.ca.

Source slashdot.org

1 commentaire:

Charles a dit…

Effectivement ça en fait assez, si on économisait ces millions la et qu'on les injectais dans la santé et l'éducation j'imagine que le Québec se porterais mieux.

D'ailleurs dans les cégep de plus en plus ils achètent des logiciels clef en mains basé sur microsoft, aka skytech.