lundi, décembre 31, 2007

Bonne Année 2008 !

Bonne Année à vous tous !

Que 2008 vous apporte tout le bonheur, toute la paix et toute la sérénité que vous souhaitez !

vendredi, décembre 28, 2007

Parsix GNU/Linux 1.0r0-TEST-2

La seconde version testing de Parsix GNU/Linux 1.0r0 "Ramon" est désormais disponible. Parmi les nouveautés, on retrouve : la mise à jour du noyau Linux vers la version 2.6.23.9, des bogues corrigés et la mise à jour du paquet parsix-graphics. Elle apporte d'autres améliorations comme un système live avec de nouveaux scripts de démarrage et d'arrêt, une nouvelle structure live, un nouveau système de compression SquashFS+LZMA, le nouveau noyau Linux 2.6.23.9 avec plusieurs patches comme CFS v24, CK, TuxOnIce, lwlwifi. Elle inclut une version spécifique de Gnome 2.20.2, OpenOffice.org 2.2.1, Iceweasel 2.0.0.8, gimp 2.4.1, glibc 2.7, Pidgin 2.2.2, Exaile 0.2.10 et, entre autres, un nouvel outil de configuration de X.Org venant d'Ubuntu. Tous les paquets ont été synchronisés avec les dépôts de Debian testing au 26 décembre. Vous pouvez en savoir plus en lisant l'annonce et les notes de versions . Des photos d'écran sont également disponibles. Téléchargement : parsix_1.0r0-test-2-i386.iso (669 MB, MD5 ) et parsix_1.0r0-test-2-amd64.iso (686 MB, MD5 ). Source Distrowatch.

Kubuntu 8.04 incluera KDE 4 mais n'aura plus de support long terme !

Actuellement, plusieurs papiers sur le Net rapportent que la prochaine version de Kubuntu n'aura plus de support à long terme. En fait, Canonical et l'équipe de Kubuntu auraient décidé que la prochaine version de Kubuntu ne bénéficierait pas du support à long terme comme prévu initialement à cause de la sortie de KDE 4 trop proche de la sortie prévue de Kubuntu 8.04. Compte tenu cette proximité, Canonical ne voudrait pas prendre de risque en incluant KDE dans une version LTS. L'arrivée de KDE 4 est un changement majeure pour Kubuntu et il apparait peu souhaitable de l'inclure dans une version LTS comme l'écrit Jonathan Riddell, développeur KDE. Cependant, ne pas inclure KDE 4 dans la nouvelle version de Kubuntu, pourrait être une erreur compte tenu de l'excitation créée par la sortie de KDE 4. Une solution semblerait se dessiner : Kubuntu 8.04 sortirait avec une option permettant de choisir entre KDE 3.5.8 et KDE 4. Mais, cette version n'aurait pas le support LTS. Par contre, les futures versions de Kubuntu inclueraient KDE 4.
Pour en savoir plus, vous pouvez lire un des ces articles sur linuxloop.com, sur jjesse.wordpress.com ou sur downloadsquad.com.

Source tuxmachines.org et lxer.com.

jeudi, décembre 27, 2007

Sidux 2007-04.5

L'équipe de développement de Sidux a annoncé la sortie de Sidux 2007-04.5, une édition spéciale de ce live-CD basé sur Debian Sid. Elle apporte un support matériel supplémentaire, une stabilité accrue pour les matériels Wifi et DVB, un nouveau support pour les cartes graphiques ATI. Elle intègre le nouveau X.Org 7.3. Elle est dorénavant disponible sous forme d'un DVD incluant les versions i386 et amd64. Le cadeau de Noël de l'équipe de Sidux est l'ajout de la localisation pour les langues les plus courantes. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce. Téléchargement : sidux-2007-04.5-kde-full-i386-amd64.iso (1.4 Go, MD5). Source Distrowatch.

Linpus Linux 9.4 "Lite"

Linpus Technologies est une compagnie taïwannaise qui développe une distribution GNU/Linux, Linpus Linux, basé sur Fedora. Cette compagnie vient d'annoncer la sortie de Limpus Linux 9.4 "Lite", une distribution spécialement destinée aux ordinateurs low-cost et aux appareils mobiles. Elle peut tourner avec du matériel hardware modeste, elle gère l'utilisation énergétique, elle supporte de nouvelles applications Web, elle supporte divers types de réseaux (WiFi, WiMAX, HSDPA, HSUPA, Ethernet, BT, IR, UPnP), l'interface utilisateur a été adaptée aux écrans de 4" à 7", elle inclut une collection de widgets, elle offre deux modes de bureau : simple ou avancée, elle offre le support complet pour Unicode et un support multi-langage (anglais, français, allemand, italien, espagnol, portugais, chinois traditionnel et simple, coréen et japonais). Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce. Téléchargement (MD5): LinpusLinux-LiveCD-i386.iso (674 Mo). Source Distrowatch.

SAM Linux 2008 RC1

Nico Reuter a annoncé la sortie de la première version candidate de SAM Linux 2008. SAM Linux est un live-CD basé sur PCLinuxOS et utilise Xfce comme environnement de bureau. SAM Linux 2008 RC1 arrive avec Xfce 4.4.2, le support pour 60 langues, les pilotes ATI et Nvidia et Compiz-Fusion pré-installé. De nombreux paquets ont été mis à jour avec les dernières versions disponibles sur les dépôts de PCLinuxOS. Parmi les autres nouveautés, OpenOffice.org a été remplacé par Gnome Office et le menu de démarrage est un menu modifié à partir de celui de LinuxMint. Pour connaitre toutes les nouvelles caractéristiques de cette version de SAM Linux vous pouvez lire l'annonce. Téléchargement : SAM2008-claw-rc1.iso (695 Mo, MD5). Source Distrowatch.

CRUX 2.4

CRUX est une distribution GNU/Linux légère, optimisée pour les architectures i686, destinée aux utilisateurs expérimentés. La nouvelle CRUX 2.4 est désormais disponible. Elle inclut glibc 2.6.1, gcc 4.2.2 et binutils 2.18. Elle arrive avec X.Org 7. Pour en savoir plus, notamment sur la nouvelle image ISO, vous pouvez lire l'annonce et le changelog. Téléchargement : crux-2.4.iso (246 Mo, MD5). Source Distrowatch.

lundi, décembre 24, 2007

Vectoc Linux 5.9

Robert Lange a annoncé la sortie de la version finale de Vector Linux 5.9 édition Gold. Elle est le résultat de plusieurs mois de travail de la part de l'équipe de développement de Vector Linux et de la communauté. Elle reste fidèle à sa tradition de stabilité, de rapidité et de simplicité. Cette version intègre tous les plugins nécessaires : Flash, Java, mp3, Real media, Windows media, PDF et QuickTime. De plus, elle intègre X.Org 7.3, le noyau Linux 2.6.22.14 et Xfce 4.4.2. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce complète . Téléchargement : VL5.9-STD-Gold.iso (676 MB, MD5 ). Source Distrowatch.

GoblinX 2.6 RC1 "Mini"

La première version candidate de GoblinX 2.6 "Mini" est désormais disponible pour les tests. GoblinX Mini intègre Xfce comme gestionnaire de fénêtre et des applicvations basées sur GTK/GTK2. X.org a été mis à jour ainsi que d'autres paquets, scripts et interfaces. Elle inclut la nouvelle version 4.4.2 de Xfce. Des modifications ont été apportées comme la suppression de Sylpheed et de Beryl, la venue de Compiz et de Mesa. Plusieurs bogues ont été corrigés. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l'annonce . Téléchargement : GoblinX.Mini-2.6.rc_01.iso (155 MB, MD5 ). Source Distrowatch.

MEPIS 7.0

MEPIS a annoncé la sortie de la dernière version stable de SimplyMEPIS, MEPIS 7.0. MEPIS 7.0est maintenant basée sur Debian Etch. Elle inclut un noyau Linux 2.6.22.14 sécurisé et patché, X.Org 7.1.0,KDE 3.5.8, OpenOffice 2.3.0, Firefox 2.0.0.11, Thunderbird 2.0.0.6, Digikam 0.9.2, Sun Java6.00, Amarok 1.4.7, mplayer 1.0.rc1, le pilote fuse 2.7.0, ntfs-3g 1.710, le pilote madwifi-ng Atheros 0.9.3.2, wpa-supplicant 0.6.0, les pilotes ALSA 1.0.15, libglib2.0 2.14.0, libgtk2.0 2.10.13, et QT 4.3.1-1.Fidèle à sa tradition, MEPIS 7.0 intègre des paquets supplémentaires : acroread 7.0.9-0, icaclient 10.6-1, evolution 2.10.3, les pilotes NVIDIA 100.14.19-1, NVIDIA legacy 1.0.9639 et 1.0.7185, le pilote AMD fglrx 8.43.2-1, libgnome2 2.18.0, compiz 0.6.3, et compiz-fusion0.6.0. Pour pouvoir utiliser confortablement le multimédia, il ne suffira que d'installer libdvdcss. Un nouveau thème de bureau est présent avec le manuel de l'utilisateur développé par la communauté.Warren Woodford a annoncé la prochaine synchronisation sur Debian Lenny pour avril ou mai 2008. Téléchargement : SimplyMEPIS-CD_7.0-rel_32.iso (677 MB, MD5) et SimplyMEPIS-CD_7.0-rel_64.iso (693 MB, MD5).

vendredi, décembre 21, 2007

PureOSlight 0.2 bêta 1

La première version bêta de PureOSlight 0.1 est disponible. PureOSlight est un mini live-CD basé Debian testing intégrant Xfce comme environnement de bureau. Sylpheed a été remplacé par Icedove et grub-pc par Grub. Les scripts d'installation pnt été remplacés par l'installeur graphique de PureOS. Le gestionnaire de connexion GDM, Exaile, dvd+rw-tools et divers utilitaires ont été ajoutés.Le support pour les partitions FAT et NTFS a été amélioré. Elle peut être installée sur une clé USB de 256 Mo. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce sur le site de PureOS. Téléchargement : PureOSlight02beta1.iso (254 MB, MD5). Disponible également sur Freetorrent.

dimanche, décembre 16, 2007

Parsix 1.0r0 test 1 : premières impressions !

J'ai redécouvert récemment Parsix et j'attendais avec impatience la sortie de la version 1.0. Je viens d'installer la première version test de Parsix 1.0.
En live-CD, il ne faut pas démarrer en choisissant la langue "français" mais démarrer sans sélectionner de langue car on a des problèmes à cause de problème de clavier. En effet, en live-CD, si on choisit la langue français, au moment de l'installation, les mots de passe ne sont pas pris en compte et on obtient un message d'erreur : "Invalid UTF-8 string passed to pango_layou_set_test".
Le bureau est en anglais avec un clavier qwerty : il suffit de choisir dans system>>preferences>>keyboard et d'installer le clavier français.
Par la suite j'ai fait l'installation sans problème. Sans rencontrer les problèmes que j'avais eu sur la 0.90r2 !
L'installation terminée, au redémarrage, le boot se bloque à :
statd failed too NFS kernel daemon : nfsd
Le problème a été signalé sur le forum officiel et la solution est donnée : il suffit de faire "Ctrl+C" et le boot se poursuit jusqu'au logging puis à l'ouverture du bureau Gnome.

Apparamment, je n'ai plus le problème que j'avais avec la version 0.90r2 après installation : quand j'ouvrais un sous-dossier dans un dossier précis je me retrouvais dans le dossier /home ! Là question ouverture des dossiers, pas de problème. Tous mes disques durs sont reconnus et je peux aller dedans.

J'ai le réseau en éthernet mais j'envisage d'essayer le wifi.

Je vais continuer l'exploration de cette version test et je vous tiens au courant.

A noter que pour avoir un bureau en français, il suffit de charger le paquet "language-env" et de suivre les indications. au redémarrage, le bureau est en français. motux avait une autre astuces en installant des paquets ubuntu avec la langue française. mais bon Parsix est une Debian jusqu'à preuve du contraire donc je lui ai appliqué la méthode debian !


samedi, décembre 15, 2007

Pardus Linux 2007.3 sous Dell

Bon me revoilà sous Pardus ! Pour quelles raisons être revenu après l'avoir quitté bruyamment ? Parce que, malgré quelques petites faiblesses, Pardus est vraiment une distribution extraordinaire voire idéale ! En tout cas idéale pour mon usage personnel. J'ai redécouvert Pardus à cause d'une nouvelle revue sur Pardus 2007.3 et à cause de l'achat d'un ordinateur Dell d'occasion.
Cette nouvelle revue était encore positive et louait les qualités intrinsèques de Pardus. Elle m'a donné l'idée de rejeter un coup d'oeil neuf sur Pardus.
De plus, je me suis acheté un PC de bureau d'occasion sur ebay : il s'agit d'un Dell Optiplex GX270 avec un Pentium 4 2.6 GHz, 512 Mo de Ram, un disque dur de 40 Go et un lecteur CD-ROM. Pour un peu plus de 100 €, une superbe occasion ! J'ai cherché quelle distribution GNU/linux je pourrais installer. J'ai pensé à Pardus après avoir essayé Mandriva Linux 2008, Parsix GNU/Linux 1.0r0 et Linux Mint 4.0. Cet ordinateur n'est pas relié Internet (en tout cas pour le moment). Pardus m'a semblé la plus adaptée pour cet ordinateur car elle est la plus complète des distributions que j'ai essayé : elle contient tous les programmes qui me conviennent pour un usage personnel et professionnel. Tous les codecs sont présents pour pouvoir écouter mes musiques préférées et regarder mes DVD préférés. Question bureautique, tous les programmes dont j'ai besoin sont là : OpenOffice.org et Kontact.
D'autre part, Pardus a été la seule distribution à reconnaitre correctement la carte graphique avec une bonne résolution sur ce PC (avec Mandriva Linux).
De plus, la stabilité et la facilité d'utilisation est au rendez-vous avec Pardus. Je l'ai également installé sur mon portable IBM Thinkpad T40. Les mises à jour se sont faites sans problème : le noyau a été mis à jour sans que je m'en aperçoive ! J'ai installé le pilote pour une carte graphique ATI sans problème. Cette stabilité peut s'expliquer par le nombre de paquets installés : juste sont présents ce qu'il faut sans fioriture (comme sur une Debian Etch !) pour que le système fonctionne correctement. Apparamment, les mises à jour sont étudiées et controlées. De plus, je pense que seules les mises à jour nécessaires à la sécurité du système sont installées : ainsi la stabilité du système n'est pas mise en danger. En fait, sur n'importe quelle distribution, seules les mises à jour de sécurité sont nécessaires et utiles; pour la stabilité du système il n'est pas nécessaire de mettre à jour tous les paquets à la fois avec les dernières nouveautés !
Les deux installations sur ces deux PC se sont faites sans problème. Tout a été reconnu sauf ma clé USB wifi Sagem. Le firmware zd1211 était présent mais apparamment non fonctionnel. Pour pouvoir utiliser cette clé, j'ai du installer le pilote Windows avec le tuto que j'ai écris à ce sujet. Maintenant, elle fonctionne et je peux surfer sur Internet avec une connexion automatisée au démarrage !
Pardus est vraiment l'une des distributions qui m'a donné le plus de satisfaction avec SimplyMEPIS, Wolvix et Alixe. C'est avec Pardus que j'ai rencontré le moins de problèmes, probablement à cause de la qualité de sa conception.




vendredi, décembre 14, 2007

Mandriva Linux 2008.1 Spring Alpha 1

La première version alpha de Mandriva Linux 2008 Spring (2008.1) est désormais disponible pour les tests. Les principales nouveautés sont la présence de PulseAudio (serveur sonore par défaut), de X.org 7.3, de KDE 4.0 RC2 à côté de KDE 3.5.8, GNOME 2.22, Mozilla Firefox 2.0.0.11, OpenOffice.org 2.3.0. Elle intègre le noyau Linux 2.6.24 RC5. Pour les disques et les partitions montés, elle utilise le UUID (Universal Unique Identifier) développé par Open Software Foundation. Pour en savoir plus, vous pouvez visiter cette page sur le wiki de Mandriva . Téléchargement : mandriva-linux-2008.1-free-dvd-i586.iso (4.3 Go, MD5 ) et mandriva-linux-2008.1- free-dvd-x86_64.iso (4.3 Go, MD5 ). Source tuxmachines.org.

LliureX 7.11

Lliurex est une distribution GNU/Linux basée sur Edubuntu développée par le service de la Culture, de l'education et des Sports de la Ville de Valence en Espagne. Cette nouvelle version est basée sur Edubuntu 7.04. Elle intègre le support pour le valencien (langue parlé dans la région de Valence) et espagnol. Elle intègre également le support pour d'autres langues régionales espagnoles, pour l'anglais, le français, l'allemand, l'arabe, le russe et le roumain. Le support matériel a été amélioré. Elle inclut le noyau Linux 2.6.20, Gnome 2.18, OpenOffice.org 2.2, Firefox 2.0. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce (en espagnol) . Téléchargement : lliurex-711-i386-livedvd.iso (1.1 GB, MD5 ). Source Distrowatch.

Parsix GNU/Linux 1.0r0 Test 1

Alan Baghumian a annoncé la sortie de la première version test de la nouvelle version de Parsix GNU/Linux, nommée "Ramon". Des améliorations ont été apportées et de nouvelles applications ajoutées. Le système Live a été amélioré avec une nouvelle structure, de nouveau scripts pour le démarrage et l'extinction. Parmi les autres nouveautés, on trouve un nouveau système de compression SquashFS+LZMA, le noyau linux 2.6.23.1 avec les patchs CFS, CK, TuxOnlce,lwlwifi et Gnome 2.20.2. Des paquets ont été mis à jour : OpenOffice.org 2.2.1, Iceweasel 2.0.0.8, GIMP 2.4.1, glibc 2.7, Pidgin 2.2.2, Exaile 0.2.10. Un nouvel outil de configuration de X.Org est présent venant d'Ubuntu. Pour en savoir plus, vous pouvez lire les notes de version. Téléchargement : parsix_1.0r0-test-1-i386.iso (651 MB, MD5 ) et parsix_1.0r0-test-1-amd64.iso (668 MB, MD5 ). Source Distrowatch.

mardi, décembre 11, 2007

NuTyX

NuTyX est une toute jeune distribution suisse basée sur LFS avec un gestionnaire de paquets dérivés de CRUX. Il s'agit d'une mini-distribution. Après installation du système de base, il est possible d'installer l'interface graphique : soit KDE, soit Xfce. Sur le site, une page entière est dédiiée à l'installation en dual-boot avec Windows. Le mode d'installation est simple et direct selon son auteur. Comme applications, on trouve k3b pour la gravure, xmms et MPlayer comme lecteur multimédia, gimp pour la retouche d'images, OpenOffice.org, Scribus, Skype, Firefox et Thunderbird. Pour découvrir NuTyX, vous pouvez visiter son site. Téléchargement : NuTyX.iso. Source Distrowatch.

Sur Distrowatch, il est annoncé qu'il s'agit d'une distribution française mais l'auteur a une adresse mail en Suisse : j'en ai donc conclu qu'il s'agissait en fait d'une distribution suisse.

Un nouveau ultra-mobile PC sous Linux !

Everex a confirmé sa volonté de distribuer un nouvel ultra-mobile PC (UMPC) appelé "Cloudbook" qui serait pré-installé avec la distribution GNU/Linux gOS, optimisée pour un usage avec Google. Cet UMPC serait équipé d'un processeur Via C7 ULV cadencé à 1.2 GHz avec un disque dur de 30 Go et 512 mo de RAM. Ce portable ultra-mobile serait lancé officiellement lors du Consumer Electronics Show à Las vegas début janvier et serait disponible vers la mi-janvier. Deux versions seraient disponibles : une version standard et une version Developer incluant un écran tactile, une webcam et une connection pour Skype. Son prix avoisinerait les 400 $. Le Cloudbook est la réponse de Everex à l'EEE PC d'Asus. Avec gOS pré-installé sur ses PC, Everex va pouvoir offrir pratiquement une gamme complète intégrant GNU/Linux accessible au plus grand nombre avec un PC de bureau, le portable Zonbu et ce PC ultra-mobile. Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article sur deviceslinux.com. Source tuxmachines.org.

vendredi, décembre 07, 2007

Skolelinux 3.0r1

Skolelinux est une distribution GNU/Linux basée sur Debian et destinée pour les écoles et les universités. Holger Levsen a annoncé la sortie de la première version de maintenance de Skolelinux 3.0. Plus d'une quarantaine de corrections de bogues et de mises à jour ont été incluses. Le changement majeur est l'amélioration de la documentation avec certains chapitres plus complets. Les traductions pour l'allemand, le norvégien bokmäl et l'italien ont été mises à jour. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce. Téléchargement (MD5) : debian-edu-etch-amd64-i386-powerpc-DVD-3.0r1.iso (4.5 GB). Source Distrowatch.

jeudi, décembre 06, 2007

Geubuntu 7.10

Geubuntu est une distribution GNU/Linux basée sur Ubuntu qui combine la puissancede Gnome et la beauté de Enlightenment. La version 7.10 appelée "Luna Nuova" est désormais disponible. Maintenant, il est possible de passer de l'édition Sunshine à l'édition Moonlight en un seul clic : il n'est donc plus nécessaire d'avoir deux images ISO différentes. Geubuntu est plus rapide avec l'utilisation de Thunar à la place de nautilus et du panel Xfce à la place du panel Gnome. Les versions précédentes de Geubuntu Prima Luna peuvent être mises à jour directement par une mise à jour des paquets. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce . Téléchargement : geubuntu-7.10-desktop-i386-iso (697 MB). Source Distrowatch.

Retour aux sources : installation de la Slackware !

J'ai décidé d'installer la dernière version de la Slackware sur un de mes PC de bureau pour apprendre Linux. Slackware est la mère de toutes les distributions. Il s'agit de la première distribution GNU/Linux : elle est née en juillet 1993. Elle est toujours développée par un seul homme, Patrick Volkerding. Cette distribution a la réputation d'être difficile à manier mais quand on y a gouté on ne peut plus s'en passer. Elle se veut être une distribution légère et rapide.
J'ai découvert la Slackware gràce à d'autres distributions GNU/Linux : Alixe basée sur Slax (célèbre live-CD basé sur Slackware), Vector Linux, Zenwalk et Wolvix. J'ai installée et utilisée ces quatres distributions : j'ai été frappé par leur rapidité, leur légèreté, leur fluidité et leur stabilité hors pair. Leur prise en main n'est pas si difficile : d'accord, plus difficile à prendre en main au début qu'une Ubuntu, mais par la suite quand on a compris leur fonctionnement, elles sont très faciles à configurer et à utiliser. De plus, elles sont très modulables.
J'ai appris à comprendre le fonctionnement d'un réseau wifi et sa configuration gràce à ces distributions avec l'aide du forum de Vector Linux.
Je viens d'installer Wolvix sur mon IBM Thinkpad T40 à la place de SimplyMEPIS 6.5 à cause de sa rapidité, de l'offre logiciel par défaut, la présence par défaut de tous les codecs utiles pour le multimédia.
J'ai donc franchi le pas : installer la Slackware et m'en servir pour l'usage quotidien mais également pour apprendre à me servir de Linux !
Pour l'installation, je me suis aidé d'un how-to publié sur le site howtoforge.com. Je n'ai pas terminée la configuration du système. Le changement est radical par rapport à des distributions comme Ubuntu, Mandriva, Mepis ou même Debian. Mais quand on a compris le fonctionnement, c'est un jeu d'enfant !

SimplyMEPIS 7.0 RC2

Warren Woodford a annoncé la sortie de la deuxième version candidate de SimplyMEPIS 7.0. Cette version inclut des mise à jour et des corrections de bogues, une mise à jour de sécurité du noyau Linux vers la version 2.6.22.14, un nouvel mepis-config, un nouveau thème kdm et un chnagement dans les dépôts par défaut incluant maintenant les mises à jour debian-volatile. de plus, le manuel MEPIS, écrit par la communauté, a été mis à jour. Le pilote fglrx 8.43.2-1 et gtk2-engines 2.12.2-1sont désormais présent dans le pool MEPIS 7.0. Warren Woodford a rassuré la communauté sur les retards dans le développement de SimplyMEPIS 7.0 qu'il explique par sa surcharge de travail ces deux derniers mois : normalement, la version finale devrait sortir le 19 décembre. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce. Téléchargement : SimplyMEPIS-CD_7.0-rc2_32.iso (680 Mb, MD5) et SimplyMEPIS-CD_7.0-rc2_64.iso (695Mb, MD5). Source Distrowatch.

mardi, décembre 04, 2007

Comment créer son propre live-CD de Ubuntu 7.10 ou de Linux Mint 4.0 avec Remastersys !

Nos confrères de Howto forge nous propose un moyen de créer un live-CD de Ubuntu 7.10 ou de Linux Mint 4.0 grâce à Remastersys. Remastersys est un script pour créer un live-CD ou DVD à partir d'une installation de linux Mint. Il peut travailler aussi avec Ubuntu/Kubuntu. Ce script fonctionne sur Gusty mais aussi avec Edgy et Dapper. Remastersys est disponible sur le dépôt romeo de Linux Mint. Il faut commencer par créer son système Ubuntu/Linux Mint. Ensuite vous pouvez créer une image iso que vous pouvez graver sur un CD/DVD.
Pour connaitre la marche à suivre, il vous suffit d'aller jeter un coup d'oeil sur howtoforge.com.Pour en savoir plus sur Remastersys, vous pouvez aller lire la page qui lui est consacré sur le wiki de Linux Mint.

Source tuxmachines.org.

VectorLinux 5.9 RC3

Robert Lange a annoncé la sortie de la troisième version candidate de VectorLinux 5.9, distribution légère basée sur Slackware. Il s'agit de la dernière version développement, l'équipe de développement étant prête pour la version finale. Firefox, Seamonkey et Xfce ont été mis à jour. De nouveaux outils ont été ajoutés dont un nouveau panneau de contrôle et un utilitaire de configuration du wifi.Plusieurs bogues ont été corrigés, notamment concernant l'extinction. De plus, TuxOnlce a été inclus pour aider à la mise en veille des portables. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce. Téléchargement : VL5.9-STD-RC3.iso (676 Mb, MD5). Source Distrowatch.

Damn Small Linux 4.1

La dernière version de la mini-distribution GNU/Linux Damn Small Linux est désormais disponible. De nombreuses corrections, mises à jour et ajouts ont été faits : entre autres, de nouvelles options de démarrage (user=name et settime), mise à jour de pcutils 2.2.9 et de Torsmo v0.18, mises à jour des préférences de Firefox pour utiliser la police Sansserif, ajout de l'option "toram" au menu d'installation frugale de GRUB. Pour connaître en détail toutes les nouveautés et apports de cette version, vous pouvez lire les notes de version. Téléchargement : dsl-4.1.iso (48.7 Mb, MD5). Source Distrowatch.

Ubuntu Muslim Edition 7.10

L'équipe de Ubuntu Muslim Edition a annoncé la sortie de la dernière version de leur distribution GNU/Linux : Ubuntu Muslim Edition 7.10. Cette version est basée sur Ubuntu 7.10 mais contient les mêmes applications que Ubuntu 7.04. Les pricipales différences avec Ubuntu 7.10 concernent openOffice.org, la disparition de GnomeGames (disponible sur le CD2), l'installation de Flash Player configuré pour Firefox, la présence du programme de contrôle parental WCC. Des paquets particuliers à Ubuntu ME sont présents : Islamic Calendar, Minbar, Zekr. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce et les caractéristiques de cette version. Téléchargement (MD5) : ubuntuME-7.10-desktop-i386-cd1.iso (700 Mb, torrent) et ubuntuME-7.10-desktop-i386-cd2.iso (689 Mb, torrent). Source Distrowatch.

lundi, décembre 03, 2007

Comment franciser la PARSIX ?

J'ai suivi le tuto de Motux sur le forum français de PARSIX. mais je crois que l'utilisation de paquets venant de dépôts Ubuntu crée une instabilité dans le système.
J'ai donc repris l'astuce que j'avais trouvé en faisant des recherches sur le web sur la francisation de Debian. Il ne faut pas oublier que PARSIX est une pure Debian contrairement à Ubuntu !
Pour la franciser, il suffit d'installer le paquet "language-env" et les paquets de francisation pour les principales applications (en faisant une recherche dans Synaptic avec "french").
après l'installation, il faut ouvrir une console en root et lancer :

# dpkg-reconfigure locales

Il faut alors choisir la langue française et au redémarrage, Gnome est en français !

dimanche, décembre 02, 2007

PARSIX 0.90, la redécouverte !

J'étais un fan de cette distribution iranienne basée initialement sur Kanotix et maintenant sur Debian testing. A la sortie de la version 0.90, j'ai eu des problèmes lors de l'installation : le clavier français n'était pas reconnu et je ne pouvais pas faire une installation en choisissant la langue française. Je m'étais rabattu sur l'installation par défaut en anglais. Malheureusement, avec une reconfiguration du clavier en clavier français, je n'avais pas pu configurer mon réseau wifi. J'avais laissé tombé - un peu en colère - PARSIX !

L'autre jour, je décide d'aller sur le site de PARSIX pour voir si des nouveautés étaient sorties et je jette un coup d'oil sur le forum : je tombe sur un post intitulé "Comment localiser PARSIX ?". L'auteur voulait localiser PARSIX en italien. En réponse, Motux, le webmaster du forum français, lui a donné la réponse. je fait donc un tour sur le forum français et trouve le tuto que Motux a écrit au sujet de la localisation en français. Intéressant, ce tuto ! Pourquoi ne pas réessayer une installation de PARSIX ?

C'est fait ! PARSIX est de nouveau installer sur mon PC à côté de MEPIS et de SIDUX (la gamme Debian !). Mais, maintenant, PARSIX a pris la place de la SimplyMEPIS 6.5 (qui est en fin de vie) sur mon portable IBM T40. J'ai enfin réussi à l'installer correctement tout en réussissant à configurer le wifi. Et çà marche du tonnerre ! Pour la configuration du réseau - et du wifi en particulier, il ne faut pas passer par l'interface graphique "Network" dans "System" mais dans Applications>>Parsix>>Network Configuration. Je me suis aperçu de cela lorsque j'ai réinstallé PARSIX sur mon PC. J'avais indiqué cette marche à suivre dans la revue de PARSIX 0.80.1 que j'avais faite sur QuebecOS. En passant par "Network Configuration", tout s'est très bien passé. Mais j'ai fait la configuration avec le clavier qwerty par défaut ! J'ai mis ensuite le clavier AZERTY ! Pour franciser, il faut ajouter aux dépôts le dépôt Ubuntu "deb http://archive.ubuntu.com/ubuntu/ feisty main restricted". ensuite, il faut ajouter les paquets suivants : language-pack-fr, language-pack-fr-base et language-support-fr. Il faut ensuite ouvrir une console en étant sous root et de lancer :
# dpkg-reconfigure locales
puis de choisir la langue française.
Pour reconfigurer le clavier, il suffit d'aller dans Système>>Préférences>>Clavier.
Et au redémarrage, PARSIX est en français.

PARSIX n'est pas une distribution à mettre entre toutes les mains : elle demande quand même certaines connaissances. Il faut savoir la dompter mais lorsque vous en avez compris le fonctionnement c'est du pur plaisir! PARSIX permet de découvrir le monde de Debian : c'est une pure distribution Debian ! En conséquence : stabilité, solidité, rapidité, flexibilité, fluidité !

La sortie de KDE 4.0 reportée en janvier 2008 !

L'équipe de développement de KDE a décidé de reporter la sortie de KDE 4.0 courant janvier 2008. Initialement, cette sortie était prévue à la mi-décembre, avant Noël. Mais les développeurs veulent résoudre quelques problèmes avant une sortie définitive, notamment au niveau de l'aspect visuel et au niveau de Konqueror. Une bonne partie des applications est stable et utilisable dès maintenant. Cependant, certaines parties ne remplissent pas les critères de qualité pour une version stable. La sortie de la version définitive serait prévue pour le 11 janvier 2008. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce du report . Source tuxmachines.org.

Ubuntu 8.04 Alpha 1

Steve Langasek a annoncé la sortie de la première version alpha de Ubuntu 8.04 "Hardy Heron". Les développeurs Ubuntu ont travaillé durement pour vous proposer les dernières et meilleures applications que la communauté open-source peut offrir. Elle inclut X.Org 7.3. Elle arrive avec de nouvelles versions de paquets mais également avec plusieurs applications entièrement nouvelles et de nouvelles caractéristiques : pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page de planification concernant Hardy . Vous pouvez lire les notes de version pour découvrir au mieux cette première version développement. Cette version est disponible pour Ubuntu , Kubuntu (notes de version) , Edubuntu , Ubuntu JeOS , Xubuntu , Gobuntu et UbuntuStudio . Source Distrowatch.

Pourquoi faut-il encore utiliser la ligne de commande ?

Il y a quelques jours, j'ai pu lire un avis intéressant sur la ligne de commande sur le blog Penguin Pete's. Le titre de l'article pouvait paraître surprenant : "10 Reasons Why the Command Line is More User-Friendly than the Desktop" soit "Pourquoi la ligne de commande est plus facile à utiliser que le bureau". Alors qu'actuellement les distributions GNU/linux offrent de plus en plus d'interfaces graphiques.

1) C'est plus rapide que la souris !
2) Il est plus facile d'obtenir de l'aide
!
Il est plus efficient d'utiliser la ligne de commande pour répondre à certaines questions que d'utiliser une interface graphique.
3) L'utilisation du clavier est plus reposante que l'utilisation de la souris !
4) Les commandes sont standardisées alors que les interfaces graphiques ne le sont pas
;
Il est vrai que l'utilisation de la console est identique quelque soit la distribution : Debian,
Gentoo, Fedora, Slackware, Ubuntu ou Puppy ! Par contre, les interfaces graphique sont souvent différentes.
5) L'utilisation de la ligne de commande est plus puissante et plus flexible !
6) Les commandes peuvent être automatisées
;
7) Il est plus facile de se souvenir des commandes ;
8) Les interfaces graphiques changent en permanence ;
9) Les erreurs sont moins fréquentes en ligne de commande
;
10) La ligne de commande peut être utilisée sur n'importe quel ordinateur.

Pour en savoir plus, vous pouvez aller lire cet avis avec ses commentaires sur penguinpetes.com.

Source : tuxmachines.com.


vendredi, novembre 30, 2007

ASPLinux 12

ASPLinux est une distribution GNU/Linux russe basée sur Fedora. ASPLinux vient d'annoncer la sortie d'une nouvelle version majeure. La caractéristique principale de cette version est une utilisation "works out-of-the-box" avec la présence de tous les codecs audio et vidéo habituels, les pilotes propriétaires ATI et NVidia. Le support complet pour le russe est possible. Cette version inclut le noyau Linux 2.6.22,X.Org 7.1, GNOME 2.18, KDE 3.5.7, OpenOffice.org 2.3.0, Mozilla Firefox 2.0.0.5, GIMP 2.2.17 et pleins d'autres applications open-source. Si vous parlez ou lisez le russe, vous pouvez lire l'annonce et les détails du produits . Téléchargement : ASPLinux-12-i386-DVD.iso (3.3 Gb, SHA1 ). Source Distrowatch.

Ubuntu 8.04 LTS Alpha 1 : premier regard !

Nos confrères de phoronix.com nous offrent les premières images d'écran de la première version alpha d'Ubuntu 8.04 LTS "Hardy Heron". En effet, Ubuntu 8.04 LTS Alpha 1 devait sortir hier selon le programme officiel. Cependant, la sortie a été reportée à aujourd'hui normalement. Mais déjà des images ISO préliminaires circulaient sur la Toile depuis hier. Ubuntu 8.04 LTS devrait recevoir un nouveau thème : cette version alpha conserve le look de la dernière version stable Ubuntu 7.10, le nouveau thème devant être prêt que pour février 2008. Ell intègre Gnome 2.21.2 qui est la dernière version développement avant Gnome 2.22. Normalement, Ubuntu 8.04 "Hardy Heron" devrait arrivé avec Firefox 3.0; cette version alpha 1 se contente de Firefox 2.0.0.10. Firefox 3.0 peut cependant être installé à l'aide des dépôts Ubuntu. Elle inclut également X Server 1.4.0, le noyau Linux 2.6.22.14, gimp 2.4.2. Pour découvrir les premières images d'écran de Ubuntu 8.04 Alpha 1, vous pouvez aller sur cette page de phoronix.com. Vous pouvez également lire cette page sur news.softpedia.com. Source tuxmachines.org.

Changement radical parmi mes distributions GNU/Linux : à base de Debian d'abord !

Nouveau changement parmi les distributions installées sur mon PC. Récemment, les dernières versions de trois distributions basées sursur Debian sont sorties : MEPIS 7.0 RC1, SIDUX 2007.4 et PARSIX 0.90r2. J'ai décidé de les installer ensemble sur le mêmePC pour avoir une gamme complète de Debian : une version stable basée sur Etch avec MEPIS 7.0 RC1, une version testing basée sur Lenny avec PARSIX et une version instable basée sur Sid avec SIDUX.
Je me suis aperçu que j'appréciais les distributions basées sur Debian pour plusieurs raisons : la présence de Synaptic comme gestionnaire de paquets, la richesse de l'offre de paquets,la facilité de l'installation du multimédia et des codecs non-libres, la simplicité dans la prise en main, des communautés dynamiques, la stabilité, la flexibilité. C'est pourquoi, j'ai choisi d'installer ses trois distributions.

jeudi, novembre 29, 2007

Un nouveau portable sous Linux : le Zonbu Notebook !

Zonbu, compagnie californienne basée à Palo Alto, vient de mettre en vente un portable roulant sous Linux : le Zonbu Notebook ou Zonebook 1. Ce portable est basé sur un processeur Via, roule sous un OS basé sur Gentoo Linux avec 20 applications open-source. Le Zonbook est la deuxième plateforme vendu par Zonbu. En effet, la "Zonbox" ou Desktop Mini est disponible depuis juillet 2007 et roule déjà sous Linux. Le système d'exploitation du Zonbu Notebook est basé sur Gentoo Linux avec le noyau Linux 2.6.22-4. La version actuelle de cet OS est encore au stade bêta mais la version définitive stable 1.0 devrait être disponible en début d'année prochaine. Le Zonbu Notebook est proposé au prix de 480 $ seul sans support, 280 $ avec un support de 2 ans ou 15 $ par mois avec support. La nouveauté par rapport au Mini est la présence d'un disque dur de 60 Go. Les autres caractéristiques sont un processeur Via C7-M Intel-compatible 1.5 GHz, une RAM de 512 Mo, un écran de 15", un graveur combo CD-RW/DVD, le réseau Ethernet 10/100 Mbps et Wifi 802.11b/g. L'autonomie est de 2h30 à 3h. Ce portable est fabriqué par Everest, branche US du constructeur taïwannais First International Computing. Everest est déjà le constructeur d'un autre ordinateur tournant sous gOS Linux et vendu par Wal-Mart. Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article sur linuxdevices.com.

lundi, novembre 26, 2007

TopTen des projets open-source !

Sur le blog Crave, Nate Lanxon a compilé les dix meilleurs projets open-source qui peuvent remplacer un programme commercial. La première position est occupée par OpenOffice.org qui est le concurrent de Microsoft Office. Il présente chaque projet avec son concurrent commercial, les avantages et les inconvénients de chacun des projets.

1) OpenOffice.org (Microsoft Office)

Suite bureautique

http://www.openoffice.org/

2) MediaPortal (Microsoft Windows Media Centre)

Centre multimédia

http://www.team-mediaportal.com/

3) VLC Media Player (Windows Media Player)

Lecteur Multimédia

http://www.videolan.org/vlc/

4) 7-Zip (WinZip)

Utilitaire de compression

http://www.7-zip.org/

5) GIMP (Adobe Photoshop)

Editeur d'images

http://www.gimp.org/

6) RSSOwl (Google Reader, Bloglines)

Lecteur RSS

http://www.rssowl.org/

7) Pidgin (Windows Live Messenger, AIM, Yahoo! Messenger)

Messagerie instantanée

http://www.pidgin.im/

8) InfraRecorder (Nero Burning Rom)

Gravure

http://infrarecorder.sourceforge.net/

9) Audacity (Adobe Audition)

Editeur Audio

http://audacity.sourceforge.net/

10) Mozilla Firefox (Internet Explorer)

Navigateur

http://www.mozilla.com/firefox/

Pour en savoir plus, vous pouvez aller lire l'article sur Craven (11 pages). Dans un article qui rapporte cette analyse, Dana Blankenhorn s'étonne de l'absence de Miro (centre multimédia).

Source tuxmachines.org.

Comment configurer son réseau wifi sous Linux.

L'utilisation du wifi sous Linux est de plus en plus facile en raison du nombre plus important de cartes wifi reconnues gràce à ndiswrapper, aux pilotes libres développés et à certaines distributions qui ont faits des efforts en faveur du wifi. Ndiswrapper est une application qui permet d'installer les pilotes Windows sous Linux des cartes wifi (PCI, USB ou PCMCIA). Parmi les distributions facilement configurables pour le wifi, on trouve MEPIS, Ubuntu et ses dérivés, Linux Mint, Mandriva Linux. Pour d'autres distributions, la configuration est un peu plus délicate. Sur Debian, la configuration devient aussi facile que sur Ubuntu lorsque le paquet "wireless-tools" est installé (par exemple à l'aide de Synaptic).

La configuration du wifi se fait généralement à l'aide d'une interface graphique sur les distributions comme MEPIS, Debian ou Ubuntu. Cependant, la configuration en console permet d'obtenir une configuration optimale sans erreur. Pour cela, il faut avoir les droits administrateur. Avant de commencer la configuration du wifi, il faut savoir si la carte wifi (PCI, USB ou PCMCIA) est reconnue. Pour cela, il suffit de lancer en console :

# iwconfig

Si votre carte est reconnue, vous aurez comme réponse quelque chose qui ressemble à ceci :


Souvent, les cartes apparaissent comme wlan0 ou wlan1 mais elles peuvent être apparaitre sous eth1. Si votre carte n'est pas reconnue, il va falloir installer le pilote Windows à l'aidede ndiswrapper.

1) Installation du pilote à l'aide de ndiswrapper.


Avant d'installer le driver nécessaire, il faut l'obtenir. Parfois, le driver fourni sur le CD avec la clé USB ne fonctionne pas. Il faut donc le télécharger sur un site internet. Pour le savoir, vous pouvez aller visiter le site de ndiswrapper et la liste des pilotes. Des indications sont données pour la plupart des cartes wifi : il est noté si le pilote est disponible, si c'est le pilote du CD-ROM qu'il faut utiliser ou un autre pilote disponible en téléchargement et quelle version de pilote utiliser (Windows 95, Windows 98, Windows 2000, Windows XP).

Lorsque vous avez le pilote, vous pouvez commencer l'installation. La procédure d'installation commence par la copie du dossier contenant les pilotes sur votre disque dur.

Il faut aller dans le dossier où se trouve votre pilote :

# cd /home/votrenom/WindowXP/Drivers

puis quand vous êtes dans le dossier des pilotes, vous pouvez voir ce qu'il contient en faisant :

# ls

puis vous faites :

# ndiswrapper -i pilote.inf

# depmod -a

cette commande permet de vérifier si les modules précédents sont à jour.

# modprobe ndiswrapper

cette commande charge le module ndiswrapper dans le noyau Linux

# ndiswrapper -m

cette commande modifie le module pour qu'il prenne en compte le driver.

Vous pouvez vérifier si votre pilote est bien installé en faisant :

# ndiswrapper -l


2) Configuration du réseau.


Wlan0 est notre réseau wifi.

Il suffit alors de faire :

# ifconfig

# ifconfig wlan0 up

# iwlist wlan0 scan

# iwconfig wlan0 essid "Votre_ESSID"

où Votre_ESSID représente votre ESSID que vous trouvez sur votre box.

puis

# iwconfig wlan0 key votrecléwep

si vous avez une clé WEP. Puis pour vous connecter à votre routeur,

# dhcpcd -d wlan0
ou
# dhclient

en fonction du protocole utilisé.

Normalement, une adresse IP doit apparaitre sur la console : votre carte wifi est connectée à votre box. Attention, avec la Livebox d'orange, il faut la mettre en association.

3) Automatisation de la connection.

Pour automatiser la connection, à chaque démarrage, il y a plusieurs solutions.


- soit rajouter ndiswrapper au fichier rc.modules qui se trouve dans /etc/rc.d :

# echo ndiswrapper>>/etc/rc.d/rc.modules

et rajouter "iwconfig wlan0 essid "Votre_ESSID" key votrecléwep" au fichier rc.local :

# echo iwconfig wlan0 essid "Votre_ESSID" key votrecléwep>>/etc/rc.d/rc.local

Le fichier destinataire peut être différent en fonction de la distribution.


- soit une méthode plus simple : il suffit d'ajouter dans le fichier /etc/network/interfaces,

auto wlan0

iface wlan0 inet dhcp

wireless_essid Votre ESSID

wireless_mode managed

wireless_key votrecléWEP

soit :

# echo auto wlan0>>/etc/network/interfaces

# echo iface wlan0 inet dhcp>>/etc/network/interfaces

# echo wireless_essid Votre ESSID>>/etc/network/interfaces

# echo
wireless_mode managed>>/etc/network/interfaces

# echo wireless_key votrecléWEP>>/etc/network/interfaces

Maintenant vous pouvez surfer en wifi avec votre distribution préférée. Ce papier est le résultat des mes recherche sur le web (notamment google.fr qui a été d'une grande aide) et de l'expérience que j'ai acquis sur différentes distributions.








Shift Linux 0.5

Shift Linux est un live-CD basé sur Morphix développé par la communauté Neowin.net. La version stable 0.5 est désormais disponible. Elle donne accès à tous les programmes et applications communs aux distributions Debian. La principale nouveauté est le développement de plusieurs éditions pour différentes configurations d'ordinateurs, de la plus légère à la plus exigeante : Shift Linux avec Fluxbox, Shift Linux avec Gnome et Shift Linux avec KDE. Pour en savoir plus vous pouvez lire l'annonce . Téléchargement (MD5) : ShiftLinux-Gnome-0.5.iso (661MB, torrent ), ShiftLinux-KDE-0.5.iso (573MB, torrent ), ShiftLinux-Flux-0.5.iso (448MB, torrent ). Source Distrowatch.

vendredi, novembre 23, 2007

SIDUX 2007.4 sous USB !

Il y a quelques jours, la dernière version de SIDUX sortait. SIDUX est un live-CD installable basé sur Debian Sid instable. Cette distribution est née après l'arrêt du développement de Kanotix avec le départ de plusieurs développeurs. Ces développeurs ont poursuivi leur aventure avec SIDUX. Leur volonté était de créer une des distributions GNU/Linux les plus stables tout en étant basée sur Debian Sid instable. Je pense qu'ils ont réussi leur pari. En effet, SIDUX est une distribution GNU/Linux très stable. On y retrouve les qualités de Kanotix.
Cette version 2007.4 a apporté une nouveauté qui a retenu mon attention : la possibilité d'une installation facile sur une clé USB grâce à l'interface graphique "install-sidux-to-usb". Pour trouver cette interface, il faut aller dans le menu KDE et sélectionner "sidux" puis "install-sidux-to-usb". Elle a détecté automatiquement ma clé usb. Vérifier quand même le nom de votre clé avant de poursuivre. Il suffit de valider puis une console s'ouvre avec le défilement de l'installation. Pour le boot, SIDUX installe grub sur la clé USB. Pour installer la version "KDE Full" il faut utiliser une clé de 2 Go au minimum; pour la version KDE Lite, une simple clé de 1 Go suffit.
Il faut configurer votre bios pour qu'il puisse démarrer sur la clé USB.
Après redémarrage de mon portable IBM T40, la clé a démarré normalement : on peut choisir sa langue (configuration de son clavier) avec la touche F4. Il suffit de faire "entrée" ensuite pour poursuivre le démarrage. On se retrouve sur le bureau KDE particulier à SIDUX avec toutes les applications nécessaires pour une utilisation optimale de SIDUX.
Mon IBM T40 possède une carte wifi, une carte PCMCIA D-Link G650+. La configuration du wifi a été très facile. Il faut tout d'abord installer le pilote Windows : il était présent sur la partition /home de MEPIS 7.0 présente sur le disque dur de mon portable. Cette partition a été reconnue d'emblée par SIDUX. Il suffit d'utiliser Menu>>sidux>>Net>>ndiswrapper configuration pour installer le pilote. la configuration du réseau est ensuite très facile en console avec iwconfig. On obtient une adresse IP avec dhclient (très facilement sous une Livebox !).
Après cette configuration, j'ai pu surfer sans problème. Stabilité. Rapidité. Fluidité. Que du bonheur !
Je suis en train d'écrire cet article sur SIDUX sous USB !
J'ai donc une nouvel outil de travail mobile : SIDUX-USB !

PureOS 0.4 bêta 2

Notre ami mplcd a annoncé sur notre forum la sortie de la deuxième version bêta de PureOS 0.4. PureOS est un live-CD installable basé sur Debian testing. Les nouveautés sont une mise à jour d'après les dépôts de Debian testing au 20/11/2007 avec Iceweasel 2.0.0.8, Gimp 2.4.1 et Amarok 1.4.7 ; des améliorations au niveau du programme d'installation avec une personnalisation des comptes utilisateurs et root, la possibilité de créer une partition /home séparée, un dual-boot avec Windows et grub2 sur le MBR ou la partition ; la mise à jour de Lightning 0.7 pour Icedove, le remplacement du thème QtCurve par le thème Polyester, une meilleure intégration d'OpenOffice.org, l'ajout des paquets nécessaires à Hardware4Linux, la correction de bogues mineurs. Elle est téléchargeable sous forme de torrent (680 Mo) sur FreeTorrent .

jeudi, novembre 22, 2007

Alixe sur clé USB !

En relisant le message "Alixe v0.11b Xfce sur clé USB" à l'occasion d'une nouvelle installation d'Alixe sur une clé USB, je me suis aperçu que j'avais commis une erreur :


- il ne faut pas écrire :

# cp -ra /mnt/live/mnt/hdc/ /mnt/sda1/

mais

# cp -ra /mnt/live/mnt/hdc/* /mnt/sda1/

Avec l'ancienne commande, le contenu du live-CD se copie dans un dossier hdc sur la clé USB et le démarrage de la clé est impossible.





mercredi, novembre 21, 2007

Supercalculateurs : Linux aux premières places !

La nouvelle liste des 500 supercalculateurs mondiaux éléborée par le site top500.org a été récemment publiée comme tous les six mois. Cette liste montre que la majorité des supercalculateurs roulent sous Linux : plus de 80% des spercalculateurs soit 426 sur 500 ! Les trois supercalculateurs les plus rapides du monde roulent sous Linux : il s'agit du BlueGene/L System d'IBM installé en Californie au Lawrence Livermore National Laboratory, du BlueGene/P d'IBM installé en Allemagne et le SGI Altix ICE 8200 installé SGI/New Mexico Computing Applications Center (NMCAC) au Nouveau-Mexique.
En fait, le succès de Linux est expliqué par sa parfaite adaptation aux architectures multi-core existant sur ces supercalculateurs. De plus, Linux offre des performances maximales avec un équipement minimal. D'autre part, ces supercalculateurs n'ont pas besoin d'une version particulière de Linux pour obtenir ces performances : par exemple, le SGI Altix ICE 8200 tourne sous SUSE Linux Enterprise Server et sous Red Hat Enterprise Linux. Vous pouvez consulter le TOP500 sur le site www.top500.org . Pour en savoir plus, vous pouvez lire également cet article sur Linux-Watch .

En entreprise, Linux est une alternative crédible à Vista !

Steven J. Vaughan Nichols rapporte, dans un article sur desktoplinux.com, que, dans un nouvelle étude de la société KACE, 90% des utilisateurs de Windows en entreprise seraient concernés par une migration vers Vista. Parmi ses utilisateurs, 44% penseraient déployer un système basé sur Mac ou Linux pour éviter une migration vers Vista. Bien que Microsoft clame que le déploiement de Vista augmente, de nombreux analystes observent que le passage à Vista en entreprise se fait très lentement et que Linux apparait comme une alternative sérieuse. L'étude a été faite par email en novembre 2007 sur 961 personnes responsables infrormatique en entreprise.
Vingt-huit pour cent des responsables informatiques qui choisisiraient une alternative à Vista prendraient Macintosh, 23% Red Hat Linux, 18% SUSE Linux et 9% un autre système Linux. Une des raisons qui explique ce choix est la virtualisation : en effet, 67% des participants citent la virtualisation comme technologie pouvant expliquer l'adoption d'un système alternatif.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire les détails des résultats de l'étude.

SIDUX 2007-04 "Eros"

SIDUX 2007-04 "Eros" est désormais disponible. Il s'agit d'un live-CD installable intégrant KDE basé sur Debian Sid "unsatble". Elle arrive avec X.org 7.3, XRandR 1.2, des modifications dans la détection de X, le noyau Linux 2.6.23, une amélioration du support des cartes wifi. De nombreux problèmes posés par l'intégration de X.org 7.3 dans Debian SID ont été résolus; ainsi, SIDUX offre sans doute l'un des meilleurs supports des chipsets graphiques actuellement. Pour en savoir plus, vous pouvez lire les notes de version. Cette version est déclinée sous forme de deux éditions : KDE Lite et KDE. Ces éditions sont disponibles pour architectures amd64 et i686. Téléchargement : sidux-2007-04-eros-kde-full.iso (669 Mb, MD5) et sidux64-2007-04-eros-kde-full.iso (693 Mb, MD5). Source Distrowatch.

lundi, novembre 19, 2007

MEPIS 7.0 RC1

MEPIS 7.0 RC1 est désormais disponible pour les tests. MEPIS 7.0 est basée sur Debian Etch. Cette version RC1 arrive avec quelques mises à jour : noyau Linux 2.6.22.12, Firefox 2.0.0.8, Thunderbird 2.0.0.6 et OpenOffice 2.3.0-4. la version finale est attendue dans les semaines qui viennent. Vous pouvez lire l'annonce . Téléchargement : SimplyMEPIS-CD_7.0-rc1_32.iso (694 Mb, MD5 ) et SimplyMEPIS-CD_7.0-rc1_64.iso (710 Mb, MD5 ). Source mepis.org.
J'ai installé la MEPIS 7.0 Bêta 6 sur mon PC de bureau. Elle est très bien. Stable (étonnat pour une bêta !), rapide, fluide. Avec les mises à jour, je suis passée automatiquement à la RC1. Vraiment, MEPIS c'est l'une des meilleures distributions que j'ai pu rencontrer. Enfin, c'est celle qui m'apporte le plus de satisfaction. J'attends avec impatience la version finale.
Et dire que cette distribution est l'oeuvre d'un seul homme, Warren Woodford. Il est vrai qu'il est épaulé par une communauté dynamique.

Pardus Linux 2007.3

L'équipe de développement de Pardus a annoncé la sortie de la troisième mise à jour de PARDUS Linux 2007. Cette version nommée "Lynx lynx" apporte des nouveautés. NetworkManager peut détecter les profils Wifi et passer automatiquement de l'un à l'autre. Le gestionnaire de paquets a été amélioré. Dans l'installeur YALI, il est demandé de répondre aux questions avant l'installation du système. Elle inclut KDE 3.5.8 OpenOffice.org 2.3 et K3b 1.0.4. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce. Téléchargement (MD5) : Pardus-Kurulan-2007.3.iso (version installation) (686 Mb, torrent) et Pardus-Calisan-2007.3.iso (version live) (689 Mb, torrent). Source Distrowatch.

dimanche, novembre 18, 2007

ArtistX 0.4

ArtistX est un live-DVD basé sur Debian Live contenant toute une collection de programmes audio, vidéo et graphique 2D/3D. Artistx permet d'obtenir un studio complet de production multimédia. Marco Ghirlanda vient d'annoncer la sortie de Artistx 0.4. Cette version vient avec le noyau Linux 2.6.22 se déclinant en deux éditions : une avec Gnome 2.20 et une avec KDE 3.5.7. On y trouve près de 2500 applications multimedia libres (ce qui représente pratiquement la totalité de ce qu'il se fait pour l'environnement GNU/Linux en terme de multimédia). De plus, elle intègre le client Powua et la documentation Powua. Powua est un Super Internet Computer qui a été créé pour accélérer les travaux gourmands en ressources CPU. Il est particulièrement adapté au travail intensif sur Blender par exemple. Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site de Artistx . Téléchargements : artistx_0.4_gnome_live_dvd_iso_11-15-2007.iso (3.1 Go, MD5 , torrent ) et artistx_0.4_kde_live_dvd_iso _11-15-2007.iso (3.0 Go, MD5 , torrent ). Source Distrowatch.