mercredi, septembre 30, 2009

Avec Salix OS, Slackware presqu'aussi facile que Ubuntu !

Salix OS est une distribution GNU/Linux basé sur Slackware et développée par d'anciens membres de l'équipe de Zenwalk. La version 13.0 est sortie il y a quelques semaines.
Je viens de la réinstaller sur mon vieux IBM Thinkpad R51. L'installation est de type Slackware : sans interface graphique mais assez simple à suivre, en anglais mais assez facile à comprendre. Elle débute par le choix du clavier, puis le partitionnement, puis l'installation des paquets. Lors de cette étape, on peut choisir une installation complète avec Xfce et tous les programmes disponibles, une installation uniquement de Xfce avec Firefox et gslapt, ou une installation minimale. Après l'installation des paquets, le système se configure automatiquement. Il faut définir le mot de passe de l'administrateur puis on peut créer un ou plusieurs utilisateurs. Et c'est tout : redémarrage ! L'installation est assez rapide : moins d'un quart d'heure.
Au redémarrage, tout fonctionne très bien. Après identification, on se retrouve sur le bureau de Xfce 4.6.1 que j'apprécie de plus en plus pour sa simplicité et son aspect épuré. Au niveau application, c'est assez riche : OpenOffice.org 3.1, Orage, ePDFViewer, Geany, Ristretto, XSane, Gimp, Claws Mail, Transmission, Firefox, Pidgin, wicd, gftp, Asunder, Exaile, Totem, Xfburn. Pour le multimédia, un script permet d'automatiser l'installation des codecs multimédia. Pour l'installation des paquets et les mises à jour, gslapt est là : il s'agit d'une implémentation de apt-get pour Slackware. Très pratique car il gère les dépendances. Mise à jour puis installation de certains paquets que j'apprécis : Thunderbird (avec la francisation), la francisation de Firefox et d'OpenOffice, Picasa, vlc. J'ai pu installer Osmo très facilement directement à partir des sources. Pour la connexion Internet, Salix OS utilise l'excellent wicd : la connexion wifi s'est faite très facilement après configuration avec wicd. Pour permettre une meilleure utilisation du wifi, certains firmwares sont présents : ipw2100-fw, ipw2200-fw
iwlwifi-3945-ucode, iwlwifi-4965-ucode, iwlwifi-5000-ucode, iwlwifi-5150-ucode, rt61-firmware, rt71w-firmware, zd1211-firmware. Sinon ndiswrapper est présent pour installer des pilotes Windows.
Salix OS offre une compatibilité complète avec Slackware. J'ai pu intégrer les dépôts de Salix OS dans gslapt sur ma Slackware 13.0 et ainsi, j'ai pu installer très facilement des applications, des plugins ou les codecs multimédia dont l'installation n'est pas aussi facile sur Slackware ! Par ailleurs, les mises à jour de Slackware sont plus faciles à suivre et à faire.
Salix OS offre une facilité d'utilisation qui permet à un débutant de découvrir le monde Slackware. Elle me rappelle beaucoup le live-CD Wolvix, également facile d'utilisation et basé sur Slackware.
Elle n'est pas parfaite cependant : le démarrage est lent, il n'existe pas de version live avec installation possible sur clé USB, et, pour la configuration du système, il n'y a pas de gestionnaire de configuration avec une interface graphique comme sur Wolvix ou VectorLinux.


Pour la découvrir, vous pouvez visiter le site de Salix OS.

lundi, septembre 28, 2009

Gentoo Linux 10.0 Test

Matthew Summers a annoncé la sortie de la version test du live-DVD Gentoo Linux 10.0, spécialement développé à l'occasion du 10ème anniversaire de Gentoo. Il est disponible pour les architectures x86 et x86_64. Sur une machine x86, le démarrage se fait avec "gentoo", pour une machine x86_64, il se fait avec "gentoo64". L'équipe de développement a besoin de tests sur de nombreuses machines x86 et x86_64 : vous pouvez rapporter les bogues rencontrés. Sinon, ce live-DVD inclut le noyau Linux 2.6.30, glibc2.9, GCC 4.3.2. Il démarre sur KDE 4.3.1 par défaut mais GNOME 2.24 et Xfce 4.6.1 sont également disponibles. Il peut être installé sur disque dur. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce. Téléchargement : livedvd-x86-x86_64-10.0.iso (1,8 Go, MD5), livedvd-x86-amd64-10.0.iso (1,9 Go, MD5). Source Distrowatch.

Absolute Linux 13.0.2

Paul Sherman a annoncé la sortie de Absolute Linux 13.0.2, une nouvelle mise à jour de cette distribution légère basée sur Slackware Linux. les outils de gestion des thèmes GKT+ sont inclus : ils permettent avec l'utilitaire gtk-chtheme de changer le thème de IceWM, le fond de PCMan File Manager et de ROX-Filer. Brasero a remplacé K3b. les bibliothèques KDE, KDE Multimedia et HDE Arts ont été retirées : si vous voulez utiliser KDE, vous pouvez vous tourner vers les paquets KDE de Slackware. Les principales mises à jour concernent Firefox, Seamonkey, le plugin Flash et IceWM. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce. Téléchargement (MD5): absolute-13.0.2.iso (685Mo). Source Distrowatch.

vendredi, septembre 25, 2009

Le calendrier de développement de Ubuntu 10.04

La prochaine version 10.04 de Ubuntu devrait sortir le 29 avril 2010. Pour la première fois, le cycle de développement est modifié : il n'y aura que trois versions alpha et deux versions bêta avec une dernière version candidate. La version alpha 1 devrait sortir le 3 décembre 2009, la alpha 2 le 7 janvier 2010 et la alpha 3 le 4 février, puis la bêta 1 pour le 4 mars et la bêta 2 pour le 1er avril (ce ne sera pas un poisson d'avril !). La version RC sera disponible le 15 avril. L'équipe de développement devrait mettre l'accent sur la qualité et la stabilité : le but est de faire de Ubuntu 10.04 un système d'exploitation sans bogue et apportant une amélioration notable de la qualité pour l'interface utilisateur, le démarrage, l'installation et le support matériel. Un autre but est pour Ubuntu 10.04 d'améliorer le temps de démarrage à 10 secondes ! De plus, il s'agira d'une version offrant un support long-terme (LTS). Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article sur softpedia.com.Source tuxmachines.org.

samedi, septembre 19, 2009

Mandriva Linux 2010 RC1

Anne Nicolas a annoncé la sortie de la première version RC de Mandriva Linux 2010. Elle est disponible sous forme de DVD pour les éditions "Free" 32 et 64 bits, sous forme de CD d'installation double-architecture avec LXDE comme environnement graphique, sous forme de live-CD "One" avec Gnome ou KDE et sous fourme d'une image pour VirtualBox. Toutes les images isos sont des isos hybrides qui peuvent être mises sur une clé USB pour une installation à l'aide de l'outil mandriva-seeds. Il s'agit d'une version de correction de bogues avec de nombreuses mises à jour. Pami les corrections de bogues : corrections au niveau des outils Mandriva, notamment au niveau des outils réseau, et corrections au niveau de KDE et GNOME. Sinon, elle inclut lle noyau Linux 2.6.31, X.Org server 1.6.3, la version stable de KDE 4.3, GNOME 2.27.90 et Xfce 4.6.1. Elle arrive également avec une nouvelle intégration de Nepomuk dans KDE. Pour connaitre tous les détails, vous pouvez lire l'annonce et les notes de publication. Téléchargement : mandriva-linux-free-rc1-2010-i586.iso (3,9 Go, MD5), mandriva-linux-free-rc1-2010-x86_64.iso (4,0 Go, MD5). Source Distrowatch.

Ubuntu 9.10 Alpha 6

Steve Langasek a annoncé la sortie de la sixième version alpha de Ubuntu 9.10 "Karmic Koala". Les principales nouveautés sont la présence de Upstart et Ubuntu Software Store. Concernant Upstart, il est conseillé d'avoir un live-CD Ubuntu 9.10 Alpha 5 ou de céer une clé USB de démarrage à partir de l'Alpha 5 avant de faire la mise à jour, si jamais il y avait des problèmes au moment du démarrage. Ubuntu Software Store est localisé au niveau de l'onglet System; dans la version Bêta, il remplacera AddRemove. Pour en savoir plus vous pouvez lire l'annonce et les notes de publication. Téléchargement (SHA 256) : karmic-desktop-i386.iso (694Mo, torrent), karmic-desktop-amd64.iso (695Mo, torrent). Egalement disponible pour Kubuntu (notes de publication), Xubuntu, Ubuntu Studio et Mythbuntu. Source Distrowatch.

Puppy Linux 4.3

Barry Kauler a annoncé la sortie de Puppy Linux 4.3. Les principales caractéristiques sont : le noyau 2.6.30.5 configuré pour les systèmes multiprocesseur (SMP), avec le support pour le système de fichiers ext4 et étant patché pour Aufs2; internet dial-up avec de nombreux pilotes pour modems (Agere, ESS, Lucent, Conexant, SmartLink, PCTEL et Intel); Pstreamvid, une interface graphique sympathique pour regarder la télévision sur Internet; le constructeur de thême JWM,; Psync qui permet la synchronisation de l'horloge à partir d'un serveur; SQLiteManager, outil d'administration de bases de données SQLite, présent dans Seamonkey; Hiawatha, un serveur web sécurisé; un utilitaire pour les photos d'écran basé sur mtPaint; Pmirrorget pour télécharger un site Web... Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce. Téléchargement : pup-430-small.iso (96.2MB, MD5). Source Distrowatch.

jeudi, septembre 17, 2009

Salix OS 13.0

Salix OS est une nouvelle distribution GNU/Linux basée sur Slackware. Elle est développée par d'anciens membres de l'équipe de Zenwalk. En effet, en mai dernier, un conflit entre Jean-Philippe Guillemin, le leader du projet Zenwalk, et George Vlahavas, membre actif de l'équipe de Zenwalk, a entrainé le départ de plusieurs membres de cette équipe. Le résultat a été la création d'un nouveau projet, Salix OS. Cette distribution se veut simple, rapide et facile à utiliser. Elle est entièrement compatible avec Slackware, ainsi les utilisateurs de Slackware peuvent profiter des dépôts de Salix pour utiliser des applications "extra" sur leur distribution préférée. La première version de Salix (13.0) est disponible depuis hier. Elle est basée sur Slackware 13.0 et est 100% compatible avec elle. Le CD d'installation offre trois modes différents : Full qui permet une installation complète (Xfce, Firefox, Claws-mail, OpenOffice.org, Java, Totem, Exaile, gslapt,...); Basic avec seulement l'environnement Xfce avec Firefox et gslapt; Core pour une installation minimale en console, idéale pour les utilisateurs expérimentés. Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site de Salix OS ou l'annonce de sortie de Salix OS 13.0. Téléchargement : salix-13.0.iso (511 mo, MD5, torrent). Source tuxmachines.org.

lundi, septembre 14, 2009

Découverte : la clé USB Framakey Ubuntu-fr Remix

Lors de la braderie de Lille, j'ai pu découvrir au village du Logiciel Libre sur le stand Ubuntu la clé USB Framakey Ubuntu-fr Remix.
Cette clé était sortie le 20 juillet 2009. Il s'agit d'une solution complète de bureau mobile sur clé USB.
En effet, cette clé de 4 Go intègre :
- une distribution GNU/Linux, Ubuntu-fr Live USB, basée sur Ubuntu 9.04, francisée et remastorisée par la communauté ubuntu-fr,
- Framakey 1.10, le pack édité par Framasoft de logiciels libres directement utilisables sur Windows, sans installation et directement à partir de la clé USB,
- Framakey Mac, une compilation de logiciels libres pour Mac OS X (Firefox, Thunderbird, Adium,...).

Le plus de cette clé est qu'elle contient un disque persistant : ainsi que vous pouvez enregistrer vos documents, vos photos, avoir vos favoris sur Firefox, mettre à jour votre système.
Une option de virtualisation est également disponible pour pouvoir utiliser Ubuntu à côté de Windows.

J'en ai acheté une au prix de 18 €. Je l'utilise maintenant au quotidien. J'ai un système Linux portable utilisable sur n'importe quel ordinateur. Je peux également utiliser mes logiciels libres préférés comme OpenOffice.org sur mon lieu de travail sans problème sur Windows directement à partir de la clé USB.
Pour l'utilisation de Framakey Ubuntu-fr Remix, il faut d'avoir pouvoir démarrer l'ordinateur à partir de la clé USB : pour cela, il faut d'abord modifier les réglages du Bios. Au démarrage de Framakey Ubuntu-fr Remix, il faut choisir la première option "Utiliser Framakey Ubuntu-fr Remix" qui permet d'avoir une sauvegarde de son système. Il existe également une option pour installer Framakey Ubuntu-fr Remix. On peut également l'utiliser comme un système live mais il n'est alors pas possible de sauvegarder ses données.
Je l'ai utilisé sur plusieurs PC. Au travail, j'ai pu utiliser Framakey Ubuntu-fr Remix mais imposible d'aller sur Internet à cause du réseau sécurisé. J'ai utilisé sans problème OpenOffice.org par exemple ou écouter de la musique. Par contre, sur le vieux Dell de l'hôpital, elle n'a fonctionné que mode live sans sauvegarde possible. A la maison, sur mon portable Thinkpad R51, de même, imposible de démarrer Framakey Ubuntu-fr Remix mais elle a très bien fonctionné en mode live. Sur mon Lenovo Y510, par contre, j'ai réussi à faire fonctionner sans problème la Framakey ubuntu-fr Remix avec posibilité de sauvegarder des documents dans le Dossier personnel, mes favoris sur Firefox, la configuration du wifi pour me connecter à Internet. De plus, j'ai pu installer certains plugins manquants pour regarder des vidéos avec Firefox. Elle est totalement francisée.
en tout cas, il s'agit d'une clé à découvrir au plus vite ! Je ne regrette pas mon achat et je ne peux plus m'en passer maintenant !

Framakey Ubuntu-fr Remix est téléchargeable avec un tutoriel pour pouvoir l'installer sur une clé USB de 4 Go.

Framasoft a également édité un pack pour une clé de 1 Go pour windows. Ce Pack Framakey Full 1.9.0.0 contient de nombreux logiciels libres : OpenOffice.org, Firefox, Thunderbird, Pidgin, Deluge, eMule, VLC, Gimp, Inkscape, Sunbird, MoneyManagerEX,...

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site de Framakey.

PS : cet article a été ecrit et édité à l'aide de Framakey Ubuntu-fr Remix sous Firefox 3.0.11 sur mon Lenovo Y510 connecté en wifi à Internet .

Un regard sur la future OpenSolaris 2010.02 !

Juste avant ce week-end, nos confrères de phoronix.com nous ont offert un article avec quelques images d'écran de la future OpenSolaris 2010.02. Cette future version est encore au stade de développement et ne devrait être publiée qu'en février 2010. Ils présentent la dernière SXCE build (Solaris Express Community Edition). SXCE est en fait une avant-première des versions à venir de Solaris. Cependant, Sun a décidé de ne plus publier de SXCE après le mois d'octobre.
La prochaine OpenSolaris 2010.02 devrait inclure le support pour le IPS (Image Packaging System), une mise à jour de GNOME (probablement GNOME 2.28.0), des améliorations au niveau de ZFS, l'intégration du cloud computing et des améliorations pour l'installation sur SPARC. La dernière SXCE build inclut une mise à jour de X.Org avec X Server 1.6.3. D'ici là, X.Org 7.5 et X Server 1.7, qui doivent sortir le mois prochain, pourraient être intégrer et apporter le support Multi-Pointer X et d'autres applications. Les mises à jour de Mesa et des pilotes DDX devraient apportées un meilleur support matériel pour OpenSolaris. Le KMS (Kernel mode-setting) devrait aussi être disponible pour cette version 2010.02. Côté applications, on pourrait retrouver Firefox 3.6.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'article sur phoronix.com.

Source Distrowatch.

Oracle essaie de rassurer les clients de Sun !

Il y a quelques mois nous vous annoncions le lancement d'une OPA sur Sun Microsystems par Oracle. L'OPA n'est pas encore finalisée : la Commission Européenne a demandé une enquête en raison des possibilités de position dominante de Oracle dans le marché des bases de données avec l'acquisition de MySQL, propriété de Sun.
Oracle s'est offert une publicité dans le Wall Street journal où Oracle s'engage à investir davantage dans le matériel hardware et dans Solaris, le célèbre d'exploitation de Sun : il prévoit notamment de consacrer beaucoup plus d'argent dans le développement des SPARC et de Solaris, d'améliorer les services liés à ces produits et d'améliorer les parformances du métériel de Sun en y intégrant des applications Oracle.
Par contre, aucun mot au sujet de MySQL : est-ce pour ménager la Commission Européenne ?
Cette publicité est en fait une opération de communication auprès des clients de Sun qui sont dans l'incertitude face à l'OPA sur Sun qui traine, pour éviter qu'ils se tournent vers IBM ou HP.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article sur cnet.com.

Source tuxmachines.org.

dimanche, septembre 13, 2009

NuTyX 2009

Notre ami tnut (Thierry) a annoncé sur le forum de QuebecOS la sortie de la version finale de NuTyX 2009. Elle inclut le noyau Linux 2.6.31, KDE 4.3.1, Xfce 4.6.1, OpenOffice.org 3.1.1, Firefox 3.5.3. cinq images ISO sont désormais disponibles : la version "Mini", la version "base", la version "LXDE", la version Xfce" et la version "KDE". Il est conseillé de ne pas mettre à jour NuTyX 2009 RC2 mais de faire une réinstallation complète. Tous les paquets ont été recompilés. Une liste de tous les paquets est disponible. Tnut explique dans son annonce la marche à suivre pour l'installation : il vous conseille de penser à graver votre CD à vitesse raisonnable. Si vous n'avez pas de partition prête, il faut d'abord partitionner votre disque avant d'entreprendre l'installation avec fdisk ou cfdisk (en console) ou avec un live-CD comme GParted ou RescueCD. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce. Téléchargement: NuTyX2009-i686.iso (11 Mo, MD5), NuTyX2009-i686-BASE.iso (171 Mo,MD5), NuTyX2009-i686-LXDE.iso (278 Mo, MD5), NuTyX2009-i686-XFCE.iso (529 Mo, MD5) et NuTyX2009-i686-KDE.iso (700 Mo, MD5).

Linux Mint 7 Xfce

Clement Lefebvre a annoncé la sortie de l'édition communautaire Xfce de Linux Mint 7. Cette édition est basée sur Xubuntu 9.04. Elle intègre le noyau Linux 2.6.28, Xfce 4.6 et X.Org 7.4. De nombreuses améliorations sont au rendez-vous : au niveau de mintInstall avec la présentation des applications et des images d'écran; au niveau de mintUpload avec des améliorations au niveau de l'interface graphique, un gestionnaire de gestion des services et le support SCP/SFTP; l'écran d'accueil mintWelcome; un nouvel aspect; la présence du plugin Moonlight et du support pour Silverlight 1.x;... Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce ou les notes de publication. Téléchargement: LinuxMint-7-XFCE.iso (694MB MD5, torrent).

La FSF a mis à jour sa liste de distributions 100% libre

Kongoni GNU/Linux est une distribution sud-africaine basée sur Slackware et utilisant un système de ports se rapprochant de BSD.
Trisquel GNU/Linux est une distribution espagnole basée sur Ubuntu développée en Galice.
Ces distributions ne proposent que des applications libres et rejètent les applications, les pilotes et les firmware non libres. John Sullivan, le directeur opérationnel de la FSF, a précisé que, pendant que certains s'évertuent à dire qu'il est très dur et même impossible de faire une distribution sans firmware propriétaire ou sans programme non-libre, les développeurs d'applications entièrement libres prouvent le contraire en travaillant sur des projets comme Kongoni ou Trisquel.
Parmi les distributions reconnues par la FSF, on trouve :
- gNewSense, basée sur Debian et Ubuntu
- Ututo, basée sur Gentoo
- Dragora, distribution indépendante s'inspirant de Slackware
- Dynebolic, pour l'édition audio et vidéo
- Musix GNU+Linux, basée sur Knoppix et spécialisée dans l'édition audio
- BLAG, basée sur Fedora
- Trisquel, orientée pour les usages domestiques, dans les PME et dans les écoles
- Venenux, distribution venant du Venezuela
- Kongoni, venant d'Afrique du Sud.
Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce de la FSF.
Source linuxtoday.com

Linux et le libre à la braderie de Lille

Ce premier week-end de septembre se déroulait la braderie de Lille qui est le plus grand marché aux puces d'Europe. Comme chaque année, depuis 4 ans, l'association Chtinux avait organisé un village du Logiciel Libre au sein de cette grande manifestation. J'ai pu m'y rendre et je vous livre mon reportage que j'ai fait pour QuebecOS.
Le village se situait place de l'Ancien Marché aux Chevaux, en plein centre ville, cependant un peu à l'écart de la grande foule.Plusieurs associations étaient présentes. Ma première rencontre a été celle avec un sympathisant du groupe de hackers, DegenereScience Lille. Il m'a demandé ce qu'était un hacker pour moi. Il a été très surpris de ma réponse : "Un bidouilleur ! Un hacker n'est pas un terroriste !" Il a également créé son entreprise Ethic IT qui offre un autre regard sur les technologies de l'information pour les entreprises et les associations dans leurs projets informatiques : Ethic IT ne propose que des formats et protocoles ouverts et des logiciels libres.
Ensuite, au tour de ACISSI de se présenter. ACISSI est une association spécialisée dans la sécurité informatique : elle offre des formations en France et en Belgique, elle organise le Salon Informatique de Maubeuge, évènement incontournable au Nord de Paris autour du Logiciel Libre et de la Sécurité Informatique.
L'association FDN (French Data Network) présentait son travail en tant que fournisseur d'accès Internet. Elle a lancé en 2005 la première offre d'accès à Internet haut débit associative. Par exemple, FDN offre un abonnement multi-personnel en ADSL. Cette association promouvoit la neutralité du réseau Internet, sans contrôle et sans filtrage. Elle est en train de travailler sur un accès sécurisé transnational permettant de se connecter au réseau Internet en un autre point de la planète.
Le Club Informatique de Proville et Linux Cambrésis étaient également présents. Le Club Informatique de Proville offre des formations pour les novices. Linux Cambrésis a comme but de démocratiser les logiciels libres auprès du plus grand nombre. Ils organisent chaque année, à Cambrai, un salon Multimédia et du Logiciel Libre avec d'autres partenaires (Ubuntu-fr, APRIL, ACISSI, DK Libre, CLX,...).
Chtinux, organisatrice de ce rasemblement, est une association qui a pour vocation de promouvoir les logiciels libres sur la métropole lilloise. Elle publie un CD contenant une compilation de logiciels libres en partenariat avec la ville de Lille. En discutant, j'ai appris qu'il existait également un partenariat avec une municipalité voisine, celle de Tourcoing. Son activité ne s'arrête pas là : participation au groupe de réflexion de la délégation informatique de la ville de Lille, le pacte du logiciel libre auprès des candidats aux élections (3 eurodéputés, 8 députés et 9 maires), participation aux Rencontres Mondiales du Logiciel Libre.
A côté de Chtinux, se trouvait le stand de l'association APRIL avec des documents, auto-collants et pins. Nul besoin de présenter APRIL et son action en faveur du Logiciel Libre et sa lutte contre la vente liée ou la loi HADOPI.
A gauche, se trouvait Mozilla avec des pins en faveur de l'utilisation de Firefox et pour l'interopéabilité des formats sur Internet.
Un peu plus loin, la Maison Régionale de l'Environnement et des Solidarités présentait à travers un mini-guide ses rélexions pour rapprocher logiciels libres, associations, citoyennté et développement durable. Les membres de cette association relient le logiciel libre avec la vie associative, le développement durable, la sauvegarde de l'environnement, avec l'économie équitable et solidaire. Une véritable vision politique du Logiciel Libre.
On ne peut pas faire un rassemblement en faveur du Logiciel Libre sans la Free Software Foundation Europe (FSFE). Cette association se bat au niveau européen pour le développement du Logiciel Libre et pour des standards ouverts. Elle mène également un travail de lobbying auprès de la Commission Européenne.
Parmi les distributions présentes, on trouvait Ubuntu avec l'association ubuntu-fr, Mandriva avec Mandrivafr.org et Fedora avec fedora-fr. Sur le stand Ubuntu, des CD étaient disponibles au prix de 1 euro. Par contre, j'ai pu y découvrir la clé USB Framakey Ubuntu-fr Remix développé par Framasoft et ubuntu-fr et qui est sortie le 20 juillet dernier. Cette clé USB bootable conteint une distribution Ubuntu remastorisée et une compilation de logiciels libres directement utilisable sous Windows ! La représentante de ubuntu-fr - très charmante - a voulu me vendre un T-shirt Ubuntu mais j'en ai déjà deux ! Je lui acheté une clé Framakey qui ne me quitte plus maintenant ! Par contre, les CD de Mandriva One 2009.1 et de Fedora 11 étaient offerts ! J'en ai pris un de chaque ! J'ai pu discuté assez longuement de Linux et de ses distributions avec le représentant de fedora-fr.
A la fin de mon périple, j'ai pu m'arrêter sur le stand de la maison d'édition InLibroVeritas qui vendait le livre "Simple comme Ubuntu 9.04" (que l'on trouvait également sur le stand de Ubuntu !). L'ambiance était très détendue et très sympathique.

Absolute Linux 13.0

Paul Sherman a annoncé la sortie de Absolute Linux 13.0, distribution légère basée sur Slackware utilisant le gestionnaire de fenêtres IceWM. Après les nombreux changements entre les versions 12.x et 13, de nombreuses choses ont été cassées et, notamment, le gestionnaire de fichiers PCMan, IceWM et des utilitaires ont été retravaillés. Des bogues et des erreurs ont été décelés. Les accidents avec PCMan lors de l'utilisation de la visualisation d'images ont été isolés et cette option a été éliminée; de plus, l'intégration entre ROX et PCMan a été augmentée. K3b (version Qt4) ferme maintenant correctement les disques multisessions. Abiword imprime sans problème. Grâce au nouveau format txz, plus d'applications sont incluses sur le CD : OpenOffice.org a par exemple été rajouté ! Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce. Téléchargement (MD5): absolute-13.0.iso (689MB). Source Distrowatch.

mercredi, septembre 09, 2009

GoblinX 3.0 "G:Noblin"

Flavio Pereira de Oliveira a annoncé la sortie de GoblinX 3.0 "G:Noblin", live-Cd basé sur Slackware avec GNOME et des applications GTK+. Cette édition est idéale pour les utilisateurs qui préfèrent l'environnement de bureau GNOME. Cette nouvelle édition inclut GNOME 2.24 et plusieurs améliorations et changements : corrections de bogues et erreurs, ajout de Vuze et de Java JRE, suppression de certains applications en doublon, reconstruction de certaines interfaces pour un meilleur aspect sur les netbooks. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce. Téléchargement (MD5): g.Noblin-3.0.iso (697MB). Source Distrowatch.

EsiTux

EsiTux est une distribution algérienne basée sur Ubuntu et développée par les étudiants de l'Ecole Nationale Supérieure d'Informatique d'Alger. Il s'agit d'un live-DVD installable intégrant des logiciels libres mais également des programmes propriétaires pour permettre une prise en main plus facile pour le débutant. Elle peut être installée sur un système Windows comme une simple application à l'aide de l'outil EsiTux-Wininstaller. Elle peut également être installée sur une clé USB. Elle intègre des utilitaires facilitant l'utilisation comme MintInstall, MintMenu, MintUpdate (outils normalement développés par Linux Mint). Sinon, elle inclut tous les programmes connus pour la bureautique (Open office 3, Evolution), le graphisme (Gimp 2.6.6, Inkscape, Dia, GnuPaint,...), Internet (Firefox 3.5.2, Skype, Pidgin, Thunderbird, Twitux,...), le mutimédia (Gnome Mplayer, RhythmBox), la programmation, des jeux,... Les codecs et les plugins multimédia sont présents : libdvdccs, w32codecs, flashplugin-nonfree. Pour en savoir plus, vous pouvez visiter son site. Téléchargement (torrent) : esitux-1-R33.iso. source wikio.fr et amarsoftdz.blogspot.com.

VIA rejoint la Linux Foundation.

VIA Technologies qui est un constructeur bien connu de circuits intégrés (processeurs, chipsets pour cartes mères et pour cartes graphiques, systèmes embarqués) a rejoint la Linux . Par là, VIA va participer à travers la Linux Foundation à la croissance de Linux, comme l'a annoncé Richard Brown, directeur du marketing de VIA. Ainsi, la collaboration de VIA avec les développeurs du noyau Linux va être renforcée. Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article sur h-online.com.
Source tuxmachines.com.

jeudi, septembre 03, 2009

Quelles nouveautés pour Red Hat Entreprise Linux 6 !

Red Hat Enterprise Linux 5.4 vient juste de sortir et les développeurs de Red Hat travaillent déjà sur la future Red Hat Entreprise Linux 6.0. Des détails sur cette future version ont été présentés lors de la réunion Red Hat Summit qui se tient en ce moment à Chicago. Red Hat Entreprise Linux 6.0 devrait offrir une meilleure gestion de l'alimentation, un large système de frameworks, de nombreuses améliorations au niveau de la virtualisation, de nombreuses optimisations pour un déploiement à grande échelle, une gestion améliorée, un gros travail sur les environnement de bureau et de meilleures performances. Certaines de ces améliorations ne sont pas surprenantes : les ingénieurs de Red Hat travaillent depuis plusieurs mois sur la gestion de l'alimentation, notamment sur la réduction de la puissance des processeurs; la virtualisation a été un sujet marquant de cette réunion : Kernel-based Virtual Machine (KVM) a été inclus dans RHEL 5.4 mais il semble que c'est RHEL 6.0 qui profitera de ces avancées en terme de virtualisation. Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article de nos amis de phoronix.com.
Source lxer.com.

openSUSE-LXDE live-CD

Andrea Florio a annoncé la sortie du live-CD openSUSE-LXDE basé sur openSUSE 11.1 et construit à l'aide de SUSE-STUDIO. Il intègre le gestionnaire léger de bureau LXDE. De plus, il arrive avec SLiM, un gestionnaire de connexion très léger. Un bogue avec SLiM a été signalé et corrigé. Pour l'instant, seule une version i636 est disponible. Il est configuré par défaut pour une connexion automatique pour l'utilisateur root; cette configuration est présente également sur un système installé : pour annuler la connexion automatique, il faut modifier /etc/slim.conf. Vous pouvez lire l'annonce succincte. Téléchargement: openSUSELXDE_32bit.i686-0.9.4.iso (MD5). Source tuxmachines.org.

mercredi, septembre 02, 2009

Red Hat Enterprise Linux 5.4

Red Hat a annoncé la sortie de Red Hat Enterprise Linux 5.4 (avec kernel-2.6.18-164.el5). Avec cette sortie, les notes de publication ont été réorganisées avec un condensé de l'ensemble des principales nouveautés : au niveau hardware, les pilotes GigE avec le support GRO, le support FCoE, le support SR I/OV; au niveau système, des améliorations au niveau de System Tap, comptabilité des processus I/O, le support FIEMAP; au niveau virtualisation, évolution de Hypervisor à 192 processeurs, présence de Kernel based Virtual Machine (KVM). On retrouve également le support pour x86_64 KVM, FUSE et le système de fichiers XFS. Sont disponibles : Red Hat Enterprise Linux 5 Advanced Platform pour x86, AMD64/Intel(r) 64, Itanium Processor Family, Power Systems et System z; Red Hat Enterprise Linux 5 Server pour x86, AMD64/Intel(r) 64, Itanium Processor Family, Power Systems et System z; Red Hat Enterprise Linux 5 Desktop for x86 et AMD64/Intel(r) 64. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce ou les notes de publication. Red Hat Enterprise Linux 5.4 est disponible sur le site de Red Hat 9pour les souscripteurs). Une version d'évaluation de 30 jours est également disponible. Source Distrowatch et lwn.net.

Qui écrit et qui supporte Linux ?

La Linux Foundation a publié à la mi-août une mise à jour de son étude sur le développement de Linux. Ce document illustre le travail des développeurs du noyau Linux ainsi que l'implication de différentes compagnies dans ce développement. Près de 1000 développeurs travaillent sur le noyau Linux. La majorité d'entre eux sont employés dans une de ces 200 entreprises informatiques. Il s'agit du plus grand projet de développement concernant un logiciel au monde.

Depuis avril 2008, le nombre de développeurs s'est accru de 10%. Plus de 70 % du total des contributions proviennent de développeurs travaillant pour diverses entreprises : Red Hat, IBM, Novell, Intel, Oracle, Fujitsu et bien d'autres. Depuis la précédente publication, 2,7 millions de lignes de code ont été ajoutés. 10923 lignes ont été ajoutées en moyenne par jour et 5547 ont été retirés par jour. Ce développement intense et rapide est lié à la nouvelle demande pour Linux dans des marchés émergents comme les netbooks.
En fait, 18,2 % des contributions ont été effectuées par des développeurs qui n'étaient affiliés à aucune compagnie. Parmi celles-ci, les principaux contributeurs étaient Red Hat, IBM, Novell, Intel, Oracle et SGI. La Linux Foundation contribuait à hauteur de 1,6 %. Voici la liste des compagnies et associations apportant au moins 1% de contributions :

1. Red Hat: 12.3%
2. IBM: 7.6%
3. Novell: 7.6%
4. Intel: 5.3%
5. Independent consultant: 2.5%
6. Oracle: 2.4%
7. Linux Foundation: 1.6%
8. SGI 1.6%
9. Parallels 1.3%
10. Renesas Technology: 1.3%
11. Academia: 1.2%
12. Fujitsu: 1.1%
13. MontaVista: 1.1%
14. MIPS Technologies: 1.1%
15. Analog Devices: 1.0%
16. HP: 1.0%

Parmi celles-ci, certaines fabriquent des puces électroniques et jouent un rôle important dans l'informatique embarquée, allant du DRV (digital video recorders) au GPS : Renesas Technology, MIPS Technologies, MontaVista, Analog Devices.

A la lecture de ce rapport, on s'aperçoit que c'est en vérité une longue liste d'entreprises qui ont apportées des changements majeurs au noyau Linux : 500 n'apparaissent pas dans la liste publiée.
Les cinq principaux contributeurs étaient : Andrew Morton, Ingo Molnar, David S. Miller, John W. Linville, Mauro Carvalho Chehab (de 10,5 % à 5,4 % soit 6515 à 3363 lignes). Linus Torvalds n'étaient donc pas le prinipal développeur ; il contribuait à hauteur de 2,7 % (soit 1664 lignes).

Pour en savoir plus, vous pouvez lire le rapport de la Linux Foundation (disponible en pdf).

Source computerworld.com.


KDE 4.3.1

La communauté KDE a annoncé hier la sortie de KDE 4.3.1. Il s'agit d'une version mensuelle de maintenance avec des corrections de bogues. Cette version est dédiée à Emma Hope Pyne, la fille de Michael Pyne, qui est décédée brutalement la semaine dernière. Elle arrive avec de nombreuses améliorations : KDE 4.3 est désormais disponible en croate; le bogue à l'ouverture de la barre d'outils est corrigé; le support pour le transfert de fichiers avec le protocole SSH à l'aide de KIO a été ajouté; de nombreux bogues concernant entre autre KWin, KIO et KMail. Pour connaitre le détails de ces améliorations, vous pouvez lire le changelog. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce. Les paquets binaires sont disponible sur la page de téléchargement. Source osnews.com.

Lubuntu 9.10 Lynxis beta 14

Lubuntu est un live-CD basé sur Ubuntu et intégrant LXDE comme gestionnaire de fenêtre. Ce live-CD est destiné aux vieilles configuration ayant moins de 256 Mo de RAM. Le projet a reçu le soutien de Mark Shuttelworth, le fondateur de Ubuntu. L'annonce de la publication des premières images ISO a été publiée sur le blog de la communauté LXDE. Cette version est le résultat du travail de David Sugar et de la communauté qui a ajouté des patches. Elle est basé sur Ubuntu 9.10 Karmic Koala. Elle intègre le noyau Linux 2.6.31 RC8, Openbox 3.4.7.2, Firefox 3.5.2, Pidgin 2.5.8, Aqualung R-1061, xfBurn 0.4.2. La sortie de la version finale est prévue d'être synchronisée avec celle de Ubuntu 9.10, le 29 octobre. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'annonce et cet article sur softpedia.com. Pour l'instant, elle n'est disponible au téléchargement que par torrent : lubuntu-9.10-b14.iso (341 Mo). Source lwn.net