mercredi, août 26, 2009

Linux, Open Multimedia et le Web !

Il y a quelques jours, dhoko écrivait un papier - assez polémique - sur le recyclage d'un vieux PC avec Linux sur son blog. Le titre était assez provocateur : "Recycler un vieux PC avec Linux, la vraie blague de con". Dans son papier, il se plaignait de la lenteur de la navigation sur le Web sous Linux. Il écrivait au sujet d'un "vieux" PC recycler avec Linux : "Le vrai problème c’est : EST CE QU’IL TIENT LE WEB 2.0 ?" Il ajoutait même dans son article qu'il préférait au contraire être sous XP tellement sous Linux c'était désagréable. Pour lui, XP fonctionnait vraiment mieux chez lui même avec l'antivirus et l'antispyware qui utilisent pourtant de la ressource matérielle ! Son article était presque un troll ! Les commentaires ont été nombreux. Pour lui et pour d'autres, c'était en partie flash et javascript qui posait problème. Cependant, c'est Linux qui apparaissait comme le responsable ! Un très bon commentaire a été fait : "À t’entendre c’est Linux qu’il faut blâmer. Alors que la vérité est qu’on se passe très bien de ce Web 2.0 qui est lui et lui seul le fautif." En fait, Dhoko le reconnaissait à demi-mot à la fin de son article : "Et oui le Web 2.0 c’est bien, beau pratique machin truc mais ça bouffe en ressource !"
Mais les responsables sont les compagnies qui polluent le web avec leur formats propriétaires (Adobe, Microsoft,...). Aujourd'hui, en faisant ma revue de presse quotidienne, je tombe sur cet article : Linux Needs Open Multimedia on the Web sur linux-mag.com. Il décrit bien la situation de Linux face au multimedia sur le Web. En effet, la situation de Linux est assez paradoxal : par lui-même, Linux est un système ouvert mais qui est obligé d'utilisé certains codecs, plugins ou standards propriétaires notamment pour surfer sur Internet, écouter de la musique et lire des vidéos.
A ces débuts, Internet était "statique" avec de simple pages Web. Avec le temps, il s'est enrichi rendant le média plus compliqué. De plus, Internet Explorer a été durant de nombreuses années le navigateur dominant : il est devenu un standard pour les sites Web. En fait, Microsoft a construit un Internet basé sur ses standards !
Face à l'offensive des formats et standards propriétaires (qui enferment l'utilisateurs dans les produits de quelques compagnies),les standards ouverts pourraient permettre au plus grand nombre de profiter pleinement de l'Internet.Parmi les applications propriétaires (qui polluent le Web), Flash occupe une place de choix : il est devenu indispensable pour avoir un site qui tiennent la route. Silverlight est un framwork multimédia développé par Microsoft basé sur .NET framework. Ces applications pose également un problème de sécurité avec des risques de faille.
L'utilisateur de Linux est dans une situation très inconfortable : pour surfer, il a besoin de ses applications propriétaires car l'offre libre multimédia sur le Web est quasi inexistante.
Mais la situation évolue. Theora est un format de compression vidéo libre de la fondation Xiph.org. Il était développé par On2 Technologies, entreprise acquise récemment par Google. Google va-t-il passer YouTube sous Theora ? Google va-t-il utiliser sa position de force pour imposer les standards multimédia libres sur le Web ?

Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet intéressant article sur linux-mag.com ou encore cet aricle de la FSF sur Theora.

1 commentaire:

Dhoko a dit…

Salut, c'est Dhoko

Suite à toutes les réactions voilà l'edit que j'ai ajouté:

Suite à vos commentaires j’ajoute ceci: Je n’ai rien contre Linux sinon ce ne serait pas mon OS principale. Je pars d’un constat basé sur 3 mois de test. Au final même si j’avais imaginé le contraire c’est sous XP que la navigation est la plus souple.
Ce constat n’engage que moi; vous pouvez être contre cet avis bien sur. Et niveau software il n’y a AUCUN PROBLÈME tout tourne rond.
Le nœud du problème est que le web moderne à tendance à oublier les gens qui ont de vielles (très) machines.

Son article était presque un troll !
En effet je reconnais là mon erreur, je n'ai pas su le tourner assez bien. Si un jour je ressors un article de ce type il faudra que je fasse attention à sa tournure pour évité cette incompréhension..

Sinon oui je suis d'accord le Flash et autre technologie sont une plaie (c'est pour cela que jamais dans mes créations personnelles on aura jamais ces choses là)
Mais le JS n'est pas propriétaire et ce que je reproche finalement c'est que les webmaster usent et abusent du JS, ça bouffe beaucoup.

L'avenir viendra surement de Google, si Youtube passe sans Flash les autres s'aligneront et de plus Dailymotion a déjà fait un pas vers les standards non propriétaires.
Si Google fait un tour de force ça peut marcher, je vois mal Adobe obliger Google. Microsoft est de toute façon obligé de s'aligner puisque ce dernier à du retard. Et bien que SilverLight soit plus léger que Flash ce n'est pas assez innovant.

En attendant on a pas le choix.